Accueil

Accueil

Bucas Pierre Marie

Prêtre, travailleur infatigable pour les pauvres et les défavorisés éducateur,  linguiste (français, anglais, italien, dialectes autochtones du peuple Yuibera), médecin  même si il n'a jamais officiellement été qualifié), botaniste.

 

La famille Papot | La famille Loaisel de Saulnays | Descendance d'Anselme Loaisel sur 4 générations | Les descendants de Robin de Loaysel | La famille Moutel | Le Marquisat de BrieLa famille Bucas

 

  Né le 20 août 1840.à Saint-Jean-la-Poterie (Morbihan) en Bretagne, il est le 11e enfant d'une famille de 12 enfants. Formé au Grand Séminaire des Missions étrangères à  Paris, il s'engage dans l'armée des Etats pontificaux du pape Paul IX lors des guerres de la réunification italienne. Après avoir passé plusieurs années dans les Zouaves, il complète sa formation au séminaire. Il est  ordonné prêtre en Nouvelle-Zélande en 1865 dans une mission au moment où l'armée britannique ont été impliqués dans la lutte contre les Maoris

Accusé d'avoir enseigner les Maoris sur l'utilisation des fusils Enfields contre les Britanniques pendant la guerre contre les Maoris, il est accusé de trahison et est expulsé par les Britanniques

 Rappelé à Paris, il est envoyé comme prêtre dans la paroisse de Mackay en Australie en 1869 (Seule paroisse jusqu'en 1906). À l'époque, des forçats français qui s'échappaient  de Nouvelle-Calédonie tentaient de s'installer sur la côte du Queensland .

Assisté des sœurs de Saint-Joseph, il crée deux écoles ( River Street  et à proximité de ce qui est maintenant l'hippodrome de Mill).

En 1871, il demande au gouvernement colonial de créer une réserve pour le peuple Yiubera entre les criques Sandy et Baker sur 14 000 acres. 
A cette période, il créé un orphelinat à Shoal Point et une seconde réserve pour les Autochtones sur 2 500 acres
L'orphelinat et les écoles catholiques de Mackay ne reçoive aucun financement du gouvernement et compte sur la générosité de la population locale.

E
n 1873, le Père Bucas décide la construction d'une d'une église catholique de 500 places au nord de River Street.

En 1874, le Père Bucas créé un orphelinat dans une région connue alors comme Marara et qui est maintenant connu sous le nom de Bucasia. Les bâtiments de l'orphelinat étaient situé sur une dune sableuse basse séparé de la mer par une bande de forêt  entourée d'un vaste marécage. L'orphelinat se composait d'une maison pour le prêtre à vivre quand il s'y rendait, d'une maison d'habitation à deux étages pour les religieuses et d'un dortoir au niveau du sol pour les enfants. Le Père Bucas introduisit les premières religieuses à Mackay, les Sœurs de Saint Joseph, pour diriger l'orphelinat de 1876 à 1879  remplacées par les Sœurs de la Miséricorde, de 1880 à 1885.

En 1884, lors d'une visite d'un médecin-conseil, fait part des ses préoccupations quant à l'emplacement de l'orphelinat situé près d'une zone marécageuse. Le Dr Cutfield constate que les enfants ont de graves problèmes de santé lié au paludisme. On accusait à cette époque le poison du paludisme qui émanait des marécages. Ce ne fut qu'après de nombreuses années plus tard, que la recherche découvre que cette maladie est transmise par les moustiques.

En 1885, le gouvernement du Queensland décide la fermeture de l'orphelinat et le déplacement des enfants dans un nouvel orphelinat connu sous le nom de l'orphelinat Park Meteor, construit à 11 km de  Rockhampton.19 enfants, au moins  sont morts à l'orphelinat de St Joseph au cours de cette période.

Le Père Bucas tenta également d'établir une mission autochtone dans la région du Cap Hillsborough, après l'échec de l'orphelinat. En 1912, il a quitté Mackay pour Barcaldine où il vivait en semi-retraite.

En 1880 le Père Bucas est envoyé dans le Nord de la région à Townsville, Cloncurry, Charters Towers, Cairns, Cooktown. En 1887, il revient à Mackay 1887

Le père de Pierre Bucas meurt à Rockhampton, le 26 Octobre, 1930, âgé de 90 ans. Il a été enterré à Rockhampton. En 1946, ses restes furent déplacés  de Rockhampton pour le vieux cimetière de Mackay. Un mémorial à au père Bucas a été inauguré en 1988 sur les dunes de sable sur l'Esplanade Bucasia .

La région de Mackay et de Rockhampton

Sources

http://www.mackayhistory.org/research/cemeteries/orphanage.html

Bucasia - A Short History, by Betty Clark, Mackay Historical Society.

Daily Mercury article 1988 undated, Mackay Historical Society archives.

Mackay Burial Register, Mackay City Council.

Mackay Family History Society Archives.

Genie Gossip, Mackay Branch Genealogical Society of Queensland, No. 70, March 1995.

Queensland Pioneers Index 1829-1889.