LE CAMP DE LA FAIM DE THOREE

Aquarelle de Max Grötsch

Le camp de Thorée, dépôt de PGA (prisonniers de guerre allemands) n° 402, fait l'objet du chapitre IV, tome second, de l'ouvrage "Le pays fléchois dans la tourmente, 1939-1945"1. Son histoire y est reconstituée pour l'essentiel à partir des souvenirs des gardiens français et d'un groupe de "Malgré-Nous", Alsaciens-Lorrains incorporés de force dans la Wehrmacht. La parole est donnée ici aux prisonniers allemands. Nous présenterons d'abord ceux-ci avant de voir comment ils vécurent leur période de captivité2.

Daniel Potron

 

1. Pp. 369 à 416.

2. Plusieurs d'entre eux, en même temps qu'ils s'en réjouissaient, se sont montrés à la fois étonnés et émus de ce qu'un Français puisse, cinquante ans après les événements, s'intéresser à ce que fut leur sort à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

 

Page d'accueilPage 1 || P 2 Sommaire | P 3 Témoins | P 4 Installations | P 5 Gardiens | P 6 la vie au camp |

P 7 Le camp de la faim | P 8 Le camp de la mort? | P 9 Conclusion-| Photos et documents|

 

Pour enrichir la mémoire du passé, le groupe .G.A. de l'Université du Temps Libre de Bretagne recherche de nouveaux témoignages des P .G.A. eux-mêmes, ou en rapport avec les P.G.A. d'une manière générale, se rapportant à la capture, à la vie dans les camps à la garde des prisonniers, à l'aspect sanitaire, à la mortalité, au déminage, au travail, aux traces laissées par les PGA : tableaux, peintures, écrits, correspondances personnelles, à leur retour au pays, aux difficultés de réinsertion etc... (A l'inverse, nous recueillons également les mêmes informations sur les P.G. français et la Résistance en Bretagne pour un projet d'étude identique à celle des P.G.A.
Ecrivez-moi
:
>